L'illettrisme et l'analphabétisme en Afrique

L’Afrique accuse, parmi les plus grandes régions du monde, le taux d’analphabétisme le plus élevé. Près de 29 millions d’enfants d'âge scolaire ne sont pas scolarisés et près de 159 millions de jeunes et d’adultes ne savent ni lire, ni écrire.

La pauvreté, les frais de scolarité inaccessibles au budget des familles, l’éloignement des écoles des lieux d’habitation, le manque d’enseignants formés et de matériels didactiques sont parmi les principaux freins à l’accès à une éducation de qualité. L’Afrique est aussi le continent où le plus grand nombre d’enfants ne maîtrise pas les apprentissages fondamentaux à la fin de la scolarité primaire (50%), avec le risque fort probable de tomber dans l’illettrisme.