press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/3

Une association qui s’engage aux côtés des enfants victimes de la pauvreté au Togo, pour faire reculer la barrière de l’illettrisme et leur offrir un véritable épanouissement social, éducatif et culturel

Jeunes élèves du Cours préparatoire 1ère année de
l'Etablissement Saint Jean Chrysostome de Notsè

L’association Menas Togo est une association Loi 1901, à but non lucratif. Elle a pour objectif de promouvoir l’éducation, la culture et la formation professionnelle au Togo, de lutter contre l’analphabétisme et l’illettrisme à tout âge, et d’assister les enfants déshérités et démunis, dans leur parcours scolaire.

L’éducation scolaire des enfants est la clef de voûte de leur épanouissement social et culturel, le garant de leur autonomie et de leur liberté d’action et l’assurance pour eux de trouver, demain, leur juste place dans la société.

Pour son premier plan d’action, Menas Togo a choisi de soutenir et d’accompagner l’Etablissement scolaire d’enseignement primaire et secondaire : La-Dormition-de-la-Mère-de-Dieu, situé à Ahépé, dans la Région Maritime au sud du pays. La grande pauvreté du village d’Ahépé, son manque de structures et de moyens éducatifs est un puissant stimulant à l’engagement de MENAS TOGO, auprès de cet établissement, de ses élèves et de son personnel enseignant.

Depuis la rentrée 2015-2016, notre association s’est engagée à accompagner un autre Etablissement scolaire d’enseignement primaire et secondaire : Saint-Jean-Chrysostome, de la ville de Notsè, située dans la Région des Plateaux.

Le plus urgent, aujourd’hui, dans le programme d’action élaboré par notre association pour accompagner ces deux établissements, est de contribuer à la mise en place des infrastructures de base pour un soutien efficace à l’effort pédagogique des enseignants.

A ce jour, ces deux établissements disposent respectivement de sept salles de classe regroupant tous les niveaux d’enseignement du premier degré (du cours préparatoire 1ère année au cours moyen 2e année) et du premier cycle du second degré (de la classe de sixième à la classe de troisième). Deux à trois niveaux d’enseignement sont souvent regroupés dans la même salle de classe, en raison d’un déficit de salles dans chacun des deux établissements. Menas Togo prévoit de porter à dix, dans les années à venir, le nombre de salles de classe dans chacun de ces deux établissements.

 

Afin de satisfaire aux normes d’infrastructure minimale nécessaire à la vie scolaire, notre association prévoit prochainement l’installation d’un réseau d’adduction d’eau ainsi que la construction d’un bloc sanitaire dans chacun des deux établissements.

 

Qui sommes-nous ?